Pergolayiti
Take a fresh look at your lifestyle.

Silence ! Silence ! Silence !

3 608

Le silence accompagne l’obscurité et l’obscurité est le voile qui cache nos plus lourds secrets. Silence! Tel est le bruit qui fuse de nulle part comme une agglomération rapide de molécule vitale, mitose… muter… monter et chuter. Tel un « bang » sonore d’une cloche qui annonce soit le danger soit les réjouissances, il fuse. Il file telle une comète sans but, faisant le fier dans le ciel immobile et piqueté.  Un bruit de fond puissant, sourd, grondant en crescendo. Un son tel la voix de mille moines unis par la même lettre… gutturale… vitale…  divine. Silence! Son cœur bat au rythme des dégâts, ses yeux d’enfants voient tomber autour de lui des mirages et des murailles… des doutes et des rêves…  il voit du sang partout, le sang circule dans les artères de la capitale, le sang bat dans les carrefours mystères, le sang envahit le macadam tachetant son goudron de la vie des innocents. La mort a trouvé sa monture et c’est une motocyclette.

Silence! C’est le souffle de l’outragé, le dernier cri du condamné, c’est le remous de l’âme qui n’en pouvait plus de cette calice. Le pays est une mer  d’absinthe qui noie ses habitants, cadavre sur cadavre et le miséreux s’en sort nu avec un billet vert comme ticket. Tout va de mal en pis. Il part sans un regard en arrière, c’est son originalité qu’il laisse derrière lui, plus d’amour pour cette terre qui lui a tant donné: misère, maladie, mort, deuil, choléra et bamboche. Direction Chili, pesos à gogo et coup de couteau dans le dos.

Silence! C’est la bastonnade, son père bat sa mère qui a osé lui corrigé pendant qu’il parlait français pour impressionner. Son père s’était servi de ses poings… de ses pieds… de ses dents et de sa virilité sauvage pour faire du visage de sa petite mère chérie un opprobre,  une belle figurine bien amochée made in WWE. L’ombre de Satan est dans la famille et le pasteur est impuissant, seul l’excite l’argent amassé aux offrandes pour payer son billet de non-retour pour les États-Unis. Silence! Silence! Silence! Un silence vidangeur pour nettoyer la gorge de merde des menteurs qui occupent les plus hauts places de l’organigramme. 

Plus aucun bruit, le calme plat,  c’est écouter, ouvrir des horizons de la pensée, accéder à des réflexions clés. Le silence c’est aimer le bruit qui se tait.  S’abstenir pour laisser le choix aux autres.

                                    

Envoyez-nous vos textes, faîtes partie de l'aventure Pergolayiti

3 commentaires
  1. I need to to thank you for this good read!! I certainly enjoyed every bit of it. I have you saved as a favorite to look at new things you postÖ

  2. Israel night club dit

    I was extremely pleased to find this page. I wanted to thank you for your time for this particularly fantastic read!! I definitely enjoyed every bit of it and I have you saved to fav to look at new stuff on your site.

  3. Very nice article. I definitely love this site. Thanks!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.