Pergolayiti
Take a fresh look at your lifestyle.

Keep It Secret

12 10 367

Couchée

Dans cette demi-obscurité

Je l’attendais

Nue

Couchée sous les draps                                     

Mes seins se tendent

Mon corps s’arque de désir

D’être possédée

Par toi

Cet homme marié

 

 

Pourquoi fusse-t-il qu’il soit pris ?

Pourquoi aimer un homme qui ne sera jamais à moi ?

 Ne me jugez pas

Je le veux juste pour mon repas

J’ai fait, certes, mon mea culpa

Mais, oh Dieu, Cela ne suffit pas !

 

 

Une main glissant sur mon ventre

Toutes mes interrogations s’envolèrent

Etre sa maitresse

Pour une nuit enflammée

Après ça

Promis

Je m’en irais

 

 

 

Mais voilà que je perds la raison

Tant le désirer

Ne pas pouvoir l’embrasser

Ni l’approcher

Mordiller son lobe d’oreille

Glisser ma langue

Sur son cou

Ah…

Désirs adultères

Je ne suis pas une fille vulgaire

Peut-être une aventurière

Prise dans un enfer triangulaire

Où il apparait comme ma lumière

Dans mon sinistre sanctuaire

 

 

 

Annihilée par l’absence de ton membre

Je nous masturbais

Moi et ton membre invisible

Qui pénétrait mon âme telle un esprit sensuel

Qui connait la sagesse de ton baiser intime

Et ma langue sur le fil de ta chair

 

 

 

Renaitre dans ses bras

Le faire gémir

Telle est ma mission

Pourtant,

Désirer son corps

Le sentir en moi

Jusqu’à exploser

De plaisir

Dans sa bouche

Et l’assaisonner

Des épices

De mon entre cuisse,

Sont mes péchés mignons

 

 

Implorant sa chaleur

Je redeviens cette prostituée

Lorsque ma langue remontait sa verge

Jusqu’à la perle

Ruisselante entre mes lèvres

Incendie-moi

Sous tes coups de langue

Fouille-moi

Dévaste ma terre

Telle une érosion

 

 

 

Mes cuisses en sueurs

Tu glisses

Mais reste debout

Pour me labourer

De ta pique

Bien dressée

En cette nuit

Ou tu redeviens

Ce célibataire

Qui me louait pour un soir…

Homme de mes désirs malsains

Je te veux

Pour une dernière fois

Viens planter

Ton arbre

En cette terre aride

Sème ta graine

Et arrose-moi de ton eau sacrée

Mes reins se cambrent

En appel de toi

Je frissonne

Lorsque

Je ressens ta peau

Contre la mienne

Oh, chéri

Laisse-moi

Sauvagement

Te chevaucher

Je te prendrai

Crois-moi

Dans toutes les positions

Chut…

Faisons-le secrètement

Sans que ta chérie ne le sache

Je te veux

Dans mes draps

Pour une seule nuit

Ou peut-être

Deux

Je t’en prie

Ne dis rien

Baise-moi

Et

Gardons notre secret…

 

 

Djane Süleyman

Envoyez-nous vos textes, faîtes partie de l'aventure Pergolayiti

12 commentaires
  1. Fénerose FÉNELON dit

    Un péché bien détaillé ?. Beau texte. Félicitations au staff

    1. Djane Süleyman dit

      Oh oui?
      Merci !?

  2. Ambroise dit

    Beau texte, toutes mes félicitations.

    1. Djane Süleyman dit

      Merci ?

  3. Fendy Emilcar dit

    Ce texte est une merveille, j’en suis amoureux . Super travail très chère, Félicitation

    1. Djane Süleyman dit

      Merci Merci ! ? Cela fait plaisir !

    2. Djane Süleyman dit

      Merci Merci ! Cela me fait plaisir !??

  4. Nephthali dit

    Tu m’as captivé! Bravo à toi!???

    1. Djane Süleyman dit

      Merci ?

  5. King Berdji ESTIVERNE dit

    C’est appétissant !!!
    J’ai aimé.

  6. Mariama Barry dit

    ?? c’est superbe

  7. John Sam dit

    Très beau texte😍
    Félicitations Djane😘

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.