Pergolayiti
Take a fresh look at your lifestyle.

Toi, mon amour

1 888

        Amour, dégoût, ressentiment…

Figée, je regardais ton corps sanglant, tu gigotais tout en me demandant de l’aide. Mais qui, qui a bien pu te faire une chose pareille? Peut-on être aussi sans cœur? Un homme, oui, un être humain comme toi t’a tiré dessus, pourquoi? Qu’est-ce que tu as bien pu le faire? Beaucoup de questions qui sont, malheureusement restées sans réponses.

Un jour, pendant que j’étais assise chez moi, venant de prendre mon bain quelqu’un m’a appelé me disant que tu t’étais fait tirer dessus. Étonnée, ébahie par la nouvelle je me suis empressée pour arriver sur le lieu des faits. En arrivant, j’ai été surprise de voir l’état dans lequel tu étais, tu me demandais pardon parce que tu voyais venir la mort, j’ai pu malgré moi sentir cette peur, celle de me perdre. Tout en te baignant dans ton sang tu me murmurais des <<je t’aime>> à l’oreille. J’ai vu dans la plus grande tristesse qui soit l’homme de ma vie qui luttait entre la vie et la mort. Je voulais qu’il vive, je l’ai même accusé de vouloir me laisser seule tout en sachant que ce n’était pas de sa faute. Il me tenait la main si fort, les tiennes étaient si chaudes et c’est à ce moment là que ma peur s’augmentait et mes larmes ont commencé à couler, je pleurais de douleur et de tristesse, j’ai ressenti une profonde haine contre moi…..Mais, hélas que faire? Je voulais arrêter le temps, je voulais penser que ça soit juste un rêve, un rêve dans lequel je voudrais me réveiller au plus vite, mais non non, c’était la réalité, une maudite réalité….J’ai hurlé de toutes mes forces pour qu’on appelle une ambulance, les minutes passaient toujours rien, entre l’ambulance qui tardait à arriver et toi qui étais entre la vie et la mort j’ai cru que mon monde s’écroulait petit à petit.  Quelques minutes plus tard, l’ambulance est enfin arrivée et là ils t’ont emmené loin de moi, ce jour-là tu étais parti en me laissant dans une profonde tristesse, j’étais rongée par l’amertume, la douleur, la colère et la haine parce que j’étais dans l’incapacité de t’aider. Plusieurs jours se sont passés et je n’ai pu malheureusement pas te voir ni prendre de tes nouvelles, les docteurs ne donnaient pas beaucoup d’espoir à ton sujet, j’ai pleuré parce que c’était ma seule thérapie, j’ai prié tout en demandant à Dieu ce que j’ai bien pu lui faire pour m’infliger une telle souffrance. Puis un jour, à mon grand étonnement, tu m’as envoyé un texto me disant que tout allait bien parce que ton opération s’était bien passée et que je pouvais venir te voir, j’étais surexcitée et c’est là que j’ai vraiment réalisé que l’amour peut tout faire, qu’il peut déplacer mêmes les montagnes, qu’il peut faire en sorte que même l’impossible devienne possible. 

Grâce à toi j’ai connu la douleur, la tristesse, j’ai connu des jours sombres, ma vie a basculé. J’ai cru mourir, j’ai voulu me réveiller de ce foutu cauchemar mais hélas la vie m’en a bien joué des tours. 

Toi, mon amour…❤

              Schnidine Desravines

Envoyez-nous vos textes, faîtes partie de l'aventure Pergolayiti

1 commentaire
  1. […] Toi, mon amour […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.