Pergolayiti
Take a fresh look at your lifestyle.

L’ancrage du souvenir

2 492

Les larmes qui se fraient

à travers mes yeux sont en fait,

les flots sous lesquels

se sont immergé mes fragiles sentiments.

Je ne pleure pas.

Je me suis noyée, c’est tout.

Je suis une petite chose naufragée.

Je suis les épaves d’un amour non-partagé.

J’ai touché le fond et j’ai mal.

Le temps a passé mais de l’eau

n’a toujours pas coulé sous les ponts.

Il demeure en moi toutes ces choses

que j’ai voulues que tu me dises.

Aujourd’hui encore

je m’accroche aux illusions.

Je refuse que tu ne sois

qu’un baiser volé,

qu’une caresse désirée,

et qu’une parfaite erreur dans ma vie.

Mon cœur est usé.

T’espérer le tue.

Mais je continue à t’aimer.

Je refuse d’accepter

que tu sois mon interdit…



 

Lire aussi>> Une, deux et trois…

Envoyez-nous vos textes, faîtes partie de l'aventure Pergolayiti

2 commentaires
  1. Spender dit

    Ayttt???

    Beau texte??

  2. Loovens dit

    Profond!
    Très beau texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.