Pergolayiti
Take a fresh look at your lifestyle.

Amour Blasphématoire

3 2 851

Faisons l’amour à faire bander nos anges gardiens.

Baisons à nous faire damner.

Gémissons assez fort pour couvrir leurs prières

Gémissons assez fort pour qu’ils se bouchent les oreilles

Notre amour n’a rien de saint

Faisons un doigt d’honneur au paradis

Soyons fous ! Car eux seuls sont heureux !

Jouons les trois notes maudites

Sol do mi

Jouissons à la gueule des hypocrites

Faisons un bel accord avec nos corps

Laissons parler nos Instincts primitifs, les animaux ne mettent pas de préservatif.

Soyons des chiens, Baisons jusqu’à ne plus pouvoir se décoller de l’autre

J’ai fait une croix sur toi

Puis je me suis fait empaler dessus…

Car je t’ai tant aimé, que je me suis donné à toi, afin que tu ne puisses jamais douter que ce qu’il y a en moi pour toi est éternel.

Est-ce un esprit qui a pris possession de toi ?

Ou est-ce que mes doigts ont trouvé ton point P ?

Tes lèvres contre mes lèvres

Les croyants verront une éclipse

Ton corps contre mon corps

Les prêtres et pasteurs verront l’apocalypse

Tiens-moi la main au beau milieu d’une église

Laisse-moi te prendre sur un banc

Suce-moi au confessionnal pendant que je confesse le bien que tu me fais

Souillons ce lieu par nos péchés

Aimons-nous envers et contre tous

Même s’ils disent que la morale est de leur côté

Ils ont la phobie de notre amour

Notre gay-té les attriste

Laissons les nous attacher sur le bûcher

Puis aimons-nous comme nos corps qui brûlent

Mourrons ! Puis allons-nous aimer dans les limbes.

Allons faire chier le diable

Allons faire rougir les démons

Allons partouzer avec eux

Allons « jouiter » sur les flammes de l’enfer

Allons là où ils pensent qu’on sera à notre place

Partons loin de leurs religions

Partons loin d’eux

Faisons un doigt d’honneur au père au fils et aux haineux

Le cœur n’a pas de sexe

Et peu importe, puisqu’à la fin on ne fera qu’une seule chaire

Marions-nous au milieu d’un désert

En ayant sable et soleil pour témoins

Ils ne veulent pas de nous

Leurs avis on se l’encule

On est déjà fou amoureux

Restons ainsi… Car eux seuls sont heureux

Aimons-nous et blasphémons

Au nom de toi, de moi… des hommes que nous sommes

 

Lire également>>La Dernière Lettre

Envoyez-nous vos textes, faîtes partie de l'aventure Pergolayiti

3 commentaires
  1. Dominique St Vil dit

    Provocant et veridique. Superbe coup de plume

  2. Leonardo dit

    Étant qu’écrivaint, j’ai toujours su que la poésie est comme l’âme qui se dégage dans en fumée mais en lisant celle-ci j’ai pu découvrir qu’elle est plus que ça.

    L’intensité des mots
    La profondeur et les couleurs
    L’insolence et la fierté…
    Franchement j’ai tellement aimé que j’ai trop aimé!

  3. Michael dit

    J’aimerais que l’on échange nos écrits. J’adore la provocation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.